Aller au contenu. | Aller à la navigation


Type your slogan here

Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Espace Matière / Sciences Economiques et Sociales / Revue de presse (AP Term) / Revue de presse du 17 au 29 septembre

Revue de presse du 17 au 29 septembre

La grève chez Apple en France, Consommer en Afrique, la règle d'or et l'austérité.

PROGRAMME DE TERMINALE pour Revue de presse

THEMES / Notions

Nom :

Prénom :

Classe : TES3

RP du 17 au 29 septembre 2012

Economie

 

1. Croissance, fluctuations et crises

1.1 Quelles sont les sources de la croissance économique ?

Notions : PIB, IDH, investissement, progrès technique, croissance endogène, productivité globale des facteurs, facteur travail, facteur capital.

http://abonnes.lemonde.fr/technologies/article/2012/09/20/possible-greve-des-apple-store-pour-la-sortie-de-l-iphone-5_1763387_651865.html

è  Cet article du quotidien Le Monde paru le 20/09/2012 montre que la commercialisation de l’iphone 5, par la société Apple, innovation de produit mineure, s’est accompagnée de la montée d’un conflit social en France opposant les salariés à la direction. La très forte culture d’entreprise de la « marque à la pomme » s’accompagne de revendications sur les conditions de travail (13è mois, baisse de la pression sur les salariés) dans les filiales situées en France, déficitaires.

http://www.scienceshumaines.com/consommer-en-afrique_fr_29397.html

è  Cet article du mensuel Sciences Humaines n° 241, octobre-novembre 2012 écrit par Hélène Quénot-Suarez, politologue et géographe à l’Institut français des relations internationales (Ifri), est le résumé d’une note de l’Ifri intitulée « Consommer dans un environnement incertain : le paradoxe des classes moyennes africaines », parue en mars 2012 et disponible sur www.ifri.org/?page=detail-contribution&id=7063. Elle montre que les analystes sont passés un peu rapidement de « l’afro-pessimisme » régnant dans les décennies 1980 et 1990 à un « afro-optimisme » jugé excessif à l’heure actuelle. Certes, le continent africain connaît une croissance économique exceptionnelle depuis quelques années (TCAM du PIB de 5 %) permettant une hausse de la consommation et la capacité d’accéder à des biens et services nouveaux, voire l’émergence d’une véritable « classe moyenne ». Toutefois, les inégalités internes (entre zones rurales et urbaines) et mondiales (entre un consommateur ivoirien et français par exemple) restent majeures. Elle désapprouve l’usage de l’expression « classe moyenne », terme occidental, en direction de ce continent car il y règne une grande insécurité politique (corruption, violences) et économique (chômage, économie informelle). Enfin, elle met l’accent sur les mutations culturelles provoquées par la diffusion d’un modèle de consommation occidental : le changement économique provoque un changement social dans le cadre de la famille en particulier.

 

 

1.2 Comment expliquer l'instabilité de la croissance ?

Notions : Fluctuations économiques, crise économique, désinflation, croissance potentielle, dépression, déflation.

 

2. Économie du développement durable

2.1 La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l'environnement ?

Notions : Capital naturel, physique, humain, social et institutionnel, biens communs, soutenabilité.

 

2.2 Quels instruments économiques pour la politique climatique ?

Notions : Règlementation, taxation, marché de quotas d'émission.

 

Sociologie

 

1. Classes, stratification et mobilité sociales

1.1 Comment analyser la structure sociale ?

Notions : Classes sociales, groupes de statut, catégories socio-professionnelles.

 

1.2 Comment rendre compte de la mobilité sociale ?

Notions : Mobilité intergénérationnelle/intra-générationnelle, mobilité observée, fluidité sociale, déclassement, capital culturel, paradoxe d'Anderson.

 

2. Intégration, conflit, changement social

2.1 Quels liens sociaux dans des sociétés où s'affirme le primat de l'individu ?

Notions : Solidarité mécanique/organique, cohésion sociale.


 

2.2 La conflictualité sociale : pathologie, facteur de cohésion ou moteur du changement social ?

Notions : Conflits sociaux, mouvements sociaux, régulation des conflits, syndicat.

 

Regards croisés

 

1. Justice sociale et inégalités

1.1 Comment analyser et expliquer les inégalités ?

Notions : Inégalités économiques, inégalités sociales

 

1.2 Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la justice sociale ?

Notions : Égalité, équité, discrimination, méritocratie, assurance/assistance, services collectifs, fiscalité, prestations et cotisations sociales, redistribution, protection sociale.

 

2. Travail, emploi, chômage

2.1 Comment s’articulent marché du travail et organisation dans la gestion de l’emploi ?

Notions : Taux de salaire réel, coût salarial unitaire, salaire d'efficience, salaire minimum, contrat de travail, conventions collectives, partenaires sociaux, segmentation du marché du travail, normes d'emploi.

 

2.2 Quelles politiques pour l'emploi ?

Notions : Flexibilité du marché du travail, taux de chômage, taux d'emploi, qualification, demande anticipée, équilibre de sous-emploi, salariat, précarité, pauvreté.

 

Economie

 

3. Mondialisation, finance internationale  et intégration européenne

3.1 Quels sont les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production ?

Notions : Avantage comparatif, dotation factorielle, libre-échange et protectionnisme, commerce intra-firme, compétitivité prix et hors prix, délocalisation, externalisation, firmes multinationales.


 

3.2 Comment s'opère le financement de l'économie mondiale ?

Notions : Balance des paiements, flux internationaux de capitaux, devises, marché des changes, spéculation.

 

3.3 Quelle est la place de l'Union européenne dans l'économie globale ?

Notions : Euro, union économique et monétaire.

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-regle-d-or-condamne-t-elle-la-france-a-l-austerite_337308.html

Cet article du mensuel L’Expansion a été publié le 19 /09/2012. Il traite du difficile et controversé sujet de la « règle d’or » en matière de finances publiques, porté par l’Union européenne. Le TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance en zone euro) a été adopté en Conseil des Ministres et fait donc l’objet d’un projet de loi qui sera discuté au Parlement en octobre prochain. En acceptant ce pacte, les Etats s’engagent à limiter leur déficit public structurel à 0,5% du PIB (actuellement 3,9 %) et leurs dettes publiques à 60 % du PIB (actuellement 90 %) afin d’éviter la répétition des crises (Grèce notamment). Au-delà, cette rigueur marquée dans le marbre de la loi s’accompagnerait d’un pouvoir de sanction (financière) transféré des Etats à la Commission européenne. Marqués par la volonté d’harmoniser la gestion des Finances publiques dans une zone unie monétairement, les Etat risquent cependant de s’enferrer dans une politique économique d’austérité qui ajouterait actuellement la crise à la crise. En effet, réduire le déficit signifie trouver des milliards d’économies à réaliser, signifiant une baisse des dépenses publiques (réduction du nombre de fonctionnaires, restrictions des investissements publiques), une montée des impôts, pesant sur la consommation des ménages, principal moteur de croissance en France … Si l’article se pose plutôt en défenseur de ce traité, il invite néanmoins à une réflexion sur sa portée à long terme : faut-il transférer un pouvoir de décision et de sanction applicable aux 17 pays, à une institution non élue par les citoyens, à savoir la Commission européenne ?

Actions sur le document